Notre philosophie

Un paysage réussi n’est pas simplement dû à une logique de beauté ou d’intelligence, il doit avant tout être juste. Ce sentiment de justesse passe par l’observation d’une composition qui permet à tous les composants vivants de s’exprimer et de se reproduire selon les besoins de leurs espèces.

Le règne végétal est le lien entre le minéral et le règne animal, êtres humains compris. Notre démarche s’efforce également de mettre en valeur les cinq sens. Certains sont plus poussés que d’autres, mais l’harmonie de la conception doit permettre leur expression.

Le paysage doit mettre en valeur les principes fonctionnels de l’espace. Les plantations sur le domaine public et celles du domaine privé doivent être orchestrées pour renforcer la lisibilité des sites aménagés. Les végétaux sont choisis pour leur valeur biologique et ensuite pour les qualités esthétiques recherchées pour le projet. Eviter au maximum les plantes exotiques nous semble être une nécessité. Des végétaux « indigènes » associés en respect de leurs affinités permettent de valoriser les espaces sans contraintes d’entretien particulières. Chaque plante est un élément de composition d’une vue ou d’une ambiance voulue sans atteindre la profusion végétale qui briserait le fragile équilibre entre l’architecture, les circulations et le végétal.

Inscrire un nouveau projet dans son contexte géographique, économique, environnemental, architectural et paysager, nous semble être une réponse adaptée au fonctionnement pérenne d’un projet soucieux de son environnement.

Quelque soit le projet, la conception d’un projet respectueux de l’environnement au sens large du terme doit être appliquée. La gestion de l’eau de pluie (noues, bassins, chaussées réservoirs…), celles des déplacements (voiries adaptées, circulations douces, parkings relais avec transports en commun…), les économies d’énergies (éclairages ciblés aux lieux stratégiques…) et la mise en place de chantiers « propres » sont nos principales cibles de réflexions pour tous les projets que nous travaillons.