image Orléans : restructuration des avenues Wichita, Marne et rue Camille Saint Saëns image La Ferté Saint Aubin : La zone des étangs

Orléans La Source – Jardin de la Renaissance

_G3A6224

Une décision politique forte nous amène à concevoir un nouvel avenir, une nouvelle vie pour le site du centre commercial 2002.
Le diagnostic sensoriel du site remis enmars 2006 et réalisé par EDC2i, Olivier striblen sarl et Cardo, a révélé qu’il était important de réaliser une restructuration sur l’ensemble de la dalle, espaces privés et espaces publics confondus. La municipalité via son maitre d’ouvrage délégué, la SEMDO, a donc décidée de mettre en oeuvre ce projet sur les surfaces publiques.
Le diagnostic amis en évidence que tous les accès à la dalle semblent être confidentiels. Les escaliers qui permettent de monter sur la dalle sont très discrets et peu larges. D’une manière générale la dalle ne vie pas avec mais en marge du reste de l’urbanisation. La végétation présente sur la structure, ne peu pas s’exprimer comme elle le devrait. En effet elle survie dans des «bacs» offrant un volume de substrat réduit et agronomiquement épuisé. La fonction et la pratique de ce vaste espace qu’est la Place Sainte-Beuve ne sont pas très bien définis. Ainsi en faisant le choix de démolir en partie et de restructurer le Centre Commercial 2002, un jardin de pleine terre ouvert sur la place Ernest Renan reliant la dalle peu y être créé apportant aux habitants une nouvelle pratique de leur lieu de vie commune. A partir d’aujourd’hui la place devient la Place-Jardin Sainte Beuve.

090331 Coupe principale

Il est l’axe de liaison interquartier et doit permettre les déplacements rapides d’un point à un autre. D’une largeur de 2,50m, ce cheminement est la colonne vertébrale de l’aménagement. Les différentes ambiances viennent s’y greffer. Composé de rampes successives il permet aux personnes à mobilités réduites de pratiquer et d’accéder facilement à l’ensemble des jardins et à la place du théâtre. Son revêtement, en béton désactivé, permet la mise en valeur de l’axe, sans contraindre sa pratique et d’apporter une couleur et une texture différente des revêtements de la place haute et des avenues.

090327 Coupe4

Une place, un jardin situé dans un contexte comme celui de la dalle doit avoir un ensemble de jeux pour âges différents. Plus qu’une «aire de jeux» nous souhaitons que ces jeux préfabriqués soient inscrit dans le site. Ainsi un toboggan est adossé au talus. Ce jardin est en fait composé de deux espaces clos séparés l’un de l’autre par un cheminement piéton. Ces espaces sont également inscrit dans une végétation généreuse composée d’arbres et d’arbustes aux intérêts saisonniers différents. Le sol est revêtu de sable de Vignat. Ainsi les enfants peuvent jouer avec la matière. Un muret en partie haute structure le jardin. Il permet aux enfants et aux adultes de s’assoirent (coté jardin ou coté dalle). Quelques bancs y sont également installés, permettant aux accompagnateurs d’être assis au plus près des petits.

090331 Coupe principale revers

Ce parcours situé en marge de l’axe principal est fait pour prendre son temps. Il inspire le calme, l’observation, et met en valeur plusieurs sens. Le touché et le son grâce au sable de vignat qui recouvre le sol . Ce sable est perméable, il «roule» légèrement sous la semelle, et le son qu’il produit rappel celui des jardins bucoliques. Les végétaux (arbres, arbustes, vivaces) qui sont plantés dans ce jardin possèdent des vertues odoriférentes. Le parfum d’une plante s’exprime par la fleur mais également par les feuilles, ou bien les fruits ou encore les écorces. La palette végétale qui est mise en place ici permet aux visiteurs de découvrir ou de redécouvrir les différentes fragrances.

090327 Coupe3

Cet espace est avant tout un lieu de liberté. Nous le qualifions de jeux car cette prairie est entièrement revêtu de gazon ce qui permet le jeu de ballon. Bordée par des talus l’espace est relativement refermé ce qui évite au ballon de circuler dans toute la place. Des arbres en bosquets (tiges et cépées) apportent la hauteur nécéssaire pour créer de l’ombre, dissimuler partiellement les hauts immeubles, et installer le visiteur dans un écrin de verdure généreux.

Recent Entries