image Legé: Basse Parnière image Orléans : restructuration des avenues Wichita, Marne et rue Camille Saint Saëns

Rebrechien: ZAC

Le paysagement d’un site passe par une végétalisation composée d’une flore adaptée au sol et au climat du site. Ainsi les herbiers se composent de plantes indigènes et d’autres exotiques mais toujours adaptées aux forces vitales présentes.

 

D’un point de vue agro-écologique plusieurs éléments du site sont à prendre en considération :

  • Le sol : composé essentiellement d’argile et de calcaire, ce sol peut être à la fois, suivant les saisons, détrempé ou très sec. La couche de terre végétale d’environ 30 cm repose directement sur le calcaire. Il convient de choisir des végétaux calcicoles, résistants aux extrêmes d’un point de vue hydrologie.
  • Le vent : dans la plaine ouverte peu d’éléments ralentissent sa vitesse et par conséquence en hiver les températures peuvent être basses. Les végétaux choisis pour le projet devront être résistants aux vents et particulièrement rustiques.
  • Le soleil : sur ce type de sol le soleil peu avoir un effet très brûlant. Les herbiers devront se composer de végétaux qui ne craignent pas les échaudures et les fortes chaleurs.

130307 Présentation

Zone Nord :

Le projet situé en entrée de bourg est structuré par un bâti implanté en recul mais sur un même front. Entre les bâtiments et la chaussée une large banquette herbeuse plantée d’arbres en alignements vient animer l’espace. La plantation dans le carrefour est renforcé par trois arbres tiges afin d’apporter une ombre plus forte à cet endroit précis.

L’entrée du projet est plantée par un mail sous lequel nous retrouvons la voirie principale et une circulation douce structurante. Ce double alignement est composé de tilleuls à petites feuilles (Tilia cordata). Parfaitement adapté aux conditions agro-écologiques en place cet alignement mettra le promeneur à l’ombre, donnera une identité propre à la composition et rappellera ces mails d’autrefois qui animaient certains villages beaucerons.

130307 Présentation5 

Les voiries secondaires sont plantées d’arbres aux espèces différentes conduits en tige et en cépée et implantés en bosquets. Les noues qui les accompagnent sont gérées suivant la méthode de gestion différenciée. Ainsi les prairies pourront être tondues et/ou fauchées. Ces deux hauteurs de coupe permettent aux plantes herbacées qui composent les mélanges de se développer de façon complémentaire. Maintenue rase ces prairies donnent à voir un espace maîtrisé, rassurant et qui met en valeur les espaces conservés « hauts ». Les prairies hautes sont un réservoir et un lieu d’expression pour bon nombre d’espèces animales et végétales. Elles sont l’expression d’une biodiversité importante.

130307 Présentation4

Zone bourg/centre :

La seconde partie du projet implantée perpendiculairement à la route de Neuville est également marquée par un double alignement d’arbres. Il est planté de « merisiers des oiseaux à fleurs doubles » (Prunus avium ‘Plena’). Les articulations sont plantées de tilleuls à petites feuilles (Tilia cordata) afin de marquer un repère aux lieux stratégiques (carrefour, accroche sur les limites du projet). Une large plantation de viormes aux intérêts multiples borde en limite Est et Ouest les propriétés voisines. A leurs pieds et jusqu’aux pieds des arbres la prairie haute s’exprime alors que la prairie rase permettra aux piétons de traverser le site.

130307 Présentation2 130307 Présentation3

Zone de gestion des eaux pluviales :

La gestion de l’eau pluviale passe par la réalisation d’un bassin de récupération et de tamponnement des eaux. Ce vaste mouvement de sol sera entièrement recouvert de prairies gérées suivant la méthode de la gestion différenciée des espaces. Des plantations d’arbres et d’arbustes en bosquets mais également sous forme de corridors biologiques, sont mises en place. Réalisées essentiellement avec des végétaux dits indigènes cette partie du projet a pour objectif majeur de permettre un vrai développement de la vie. Ainsi la faune et la flore spontanées trouveront ici tout ce dont elles ont besoin pour naître, se développer et permettre la reproduction de leur espèce.

Dans cet espace des arbres fruitiers seront également plantés. L’espace commun offrira aux habitants des fruits variés pouvant être cueillis par tous.

 

130307 Présentation6 130307 Présentation7

 

Recent Entries